Toponymie

Toponymie

La toponymie (du grec topos, lieu, et onoma, nom) est la science des noms de lieux géographiques

Elle est le reflet des langues régionales qui se sont succédées ou ont coexisté (gaulois ou celte, latin, patois ou langue d’oc ou occitan), et à partir desquelles ont été nommés les lieux-dits, hameaux et villages

La majorité des noms de famille (patronymes) sont issus de noms de lieux (toponymes)

Dit autrement, toutes les dénominations de lieux, la plupart des noms, ont une signification, le plus souvent peu compréhensible si on ne remonte pas aux sources étymologiques …

Vous pourrez donc trouver, au fil de vos pérégrinations, des panneaux indicateurs sur lesquels vous pourrez lire des noms tels que ceux-là :

 

Besse, Bessade : Betua, betuo, lat betula, le bouleau; lieux-dits à Thalamy, St Jal, St Pardoux le Neuf, Aix

Bonnefond : de Fons : fontaine, donc bonne fontaine. Lieux-dits à Aix, Liginiac, Naves, Sarran, etc

Besson, de l’occitan bĕssou : jumeau (le Mont Bessou a un jumeau, le puy Pendu)

Borie : de l’occitan bòria, ferme isolée ou domaine agricole ou métairie. Lieux-dits à Seilhac, Vigeois, Espartignac, Serandon, Egletons, St Augustin

Bouige ou Bouyge : gaulois : Boiga ou bouyge : terre en jachère, friche; Lieux dit : La Bouige ou La Bouyge (Sornac, Latronche, Nespouls, Naves)

Breuil : Brogilo ou broilum, brogilum, occitan : bròlh : taillis ou petit bois clos (entouré de haies ou non); lieux-dits à Seilhac, Le Lonzac, Vigeois, Meymac, etc

Bruge, Brigouleix, Brugère : Bruco, brujo (patois), la bruyère,

Bussière : lieu planté de buis

Chassang, Chassagne, Chassagnite : le chêne, du gaulois Cassano, lat Cassanum; lieux-dits à St Exupéry, Lagraulière, St Rémy, Chaveroche, Soursac, Chamboulive, Vitrac, Brive

Coudert ou Couderc : de Cotericum, latin Codercum : petit pré, enclos proche de la maison, réservé aux porcs et volailles ou encore paturage communal. Lieux-dits à Chamboulive, Espagnac, Treignac

Fage, Faye, Fayolle, Faux : latin Fagus : le hêtre et fagetum, la hetraie, etc; lieux-dits à Liginiac, Merlines, Clergoux, St Exupéry, St Mexant, etc

Fraysse ou Fraisse : du latin Fraxinus, le frêne; lieux dits à Margerides, Argentat, Lamazière Haute, Margerides, Perpezac le Blanc

Gane ou La Ganne : Gāne ou Ganne, mot du patois, d’origine germanique (équivalent du latin vadum, gué); désigne un gué ou un (petit) ruisseau; Lieux dits à St Exupéry, Alleyrat, Ambrugeat, Egletons, Peyrelevade, etc

Jarrige : autre nom du chêne (à rapprocher de garrigue?); lieux-dits à Aix, Alleyrat, Masseret, Soudeilles, etc

Puy, Puech, Pouget, Poujade, Poux, Peuch (latin : podium) : monticule, hauteur; Suc (préceltique) : hauteur. Suc au may, Puy La Graule, Le puy du Suc (doublon) à St Rémy

Vergne, Vergnols mais aussi Les Vergnes ou Lavergne : du gaulois Vern, l’aulne; lieux-dits à Aix, Eygurande, St Clément, Cornil, Darnets, St Germain les Vergnes, etc

Vayssade, Vaissière, Lavessière .. de Vaissa (occitan) : le noisetier

 

Mon lieu-dit préféré, apparemment unique : abieuradou ou abiouradou (a bieure veut dire à boire en patois) : abreuvoir, lieu dit sur la commune de Courteix

 

 

One Reply to “Toponymie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *