ÉCRIVAINS

ÉCRIVAINS

La Corrèze est un département riche d’écrivains. Certains n’y avaient que des attaches familiales et n’ont fait que des séjours épisodiques comme ce fut le cas d’Henri Troyat; d’autres sont de purs locaux et ont beaucoup écrit, sur un peu tous les sujets. Quelques-uns d’entre eux sont à l’origine de l’École de Brive, créée sensiblement à la même époque que la maintenant célèbre Foire du Livre de Brive.

Les écrivains de passage

Ils sont quelques-uns à avoir passé des moments plus ou moins longs en Corrèze. Ils sont repartis ensuite sur Paris où leur talent d’écrivain pouvait pleinement s’exprimer sans doute. Mais de leur passage chez nous, ils ont laissé des traces … écrites :

Colette Simone de Beauvoir Henri Troyat

   L’école de Brive

 

C’est en 1973, avec la première édition de la Foire du livre que Jacques Peuchmaurd, écrivain et directeur littéraire des éditons Robert-Laffont, découvre Brive, à la recherche d’auteurs pour une nouvelle collection.

Il fait connaissance de Claude Michelet, Michel Peyramaure et Denis Tillinac.

En 1984, ce groupe acquiert une certaine notoriété sous la dénomination « École de Brive » que lui donne Jacques Duquesne, alors critique littéraire au Point, et corrézien d’adoption.

Le groupe s’enrichira d’autres écrivains « réalistes », dont les œuvres sont tournées vers la ruralité : Claude Signol, Jean-Guy Soumy, Gilbert Bordes et d’autres.

La foire du livre de Brive est devenue un évènement littéraire d’importance qui a lieu en fin d’année début novembre, juste quelques jours avant l’attribution des principaux prix littéraires, Goncourt et autres.

Claude Michelet Denis Tillinac Michel Peyramaure

 

  Les Nostalgiques

 

Ils ont écrit sur leur enfance, sur ce monde rural qu’ils ont connus jeunes, sur ce qu’ils ressentent lorsqu’ils reviennent sur leurs terres et ont exprimé leur nostalgie d’époques révolues. Ce ne sont pas pour autant des écrivains à la marge ou d’importance secondaire, mais bien d’authentiques romanciers, connus et reconnus, qui ont publié des dizaines d’ouvrages.

Christian Signol, né dans le Lot (mais tout près de la Corrèze …) a travaillé à Brive et a fait partie un temps de « l’École de Brive »; Richard Millet est natif de Viam, tout au nord de la Corrèze  et on peut considérer qu’il est un peu Creusois et un peu Haut-Viennois, mais surtout Corrézien. Quant à Pierre Bergounioux, né à Brive, il n’est pas seulement écrivain, mais également passionné d’entomologie, ce qui est une occupation honorable et aussi soudeur-sculpteur sur matériaux de récupération ce qui est un passe-temps moins commun qu’il n’y paraît …

Pierre Bergounioux Richard Millet Christian Signol

                                  

  Les locaux

(à venir)